Archives

jeudi 14 janvier 2010

La recherche en archives est le complément indispensable de la documentation imprimée. Elle peut être difficile car les fonds, qui ont suivi les destinations d’archivage des institutions dont ils dépendaient, sont souvent très dispersés. Elle prend souvent l’aspect d’un fil d’Ariane dont on peut dévider la pelote à l’infini.

Sur l’organisation, l’encadrement administratifs, et les guides d’archives disponibles : http://www.archivesdefrance.culture... Voir aussi l’excellent petit guide d’Andrée CHAULEUR, Bibliothèques et archives : comment se documenter ?, Paris, 1980, 334 p.

 Avant la Révolution :

Pour les périodes antérieures à la Révolution, la quasi-totalité des informations est à rechercher auprès des Archives nationales. Les Archives du Val-de-Marne ont aussi recueilli des fonds anciens, et surtout microfilmé de nombreux documents. La Bibliothèque nationale de France (département des manuscrits) peut aussi, dans certains cas, fournir des indications complémentaires. Ainsi toutes les sources, ou presque, relatives à l’abbaye de Saint-Maur se trouvent aux Archives nationales, essentiellement dans les séries K (actes royaux), L (LL 46-74 : cartulaires et registres capitulaires ; L 454-461 (vie spirituelle, de 998 à 1733), et S (biens : S 1164-1181 et 1854-1913 ; dates extrêmes : de 998 à 1792). En revanche les sources relatives au château de Saint-Maur et aux princes de Condé se trouvent pour partie aux Archives nationales (K 565-569 et KK 557-575 : XVIIIe s.), et pour partie dans les archives du Musée Condé au château de Chantilly (surtout série CF : 9 cartons et 11 registres, 1273 à 1831 ; microfilms disponibles aux Archives du Val-de-Marne).

 Après la Révolution :

D’une manière générale, pour les périodes postérieures à la Révolution, il faut commencer par les Archives communales, et compléter les données recueillies par les archives administratives conservées aux Archives départementales (les Archives du Val-de-Marne ont récupéré un certain nombre de fonds de l’ancien Département de la Seine, mais d’autres sont demeurés aux Archives de Paris).

 Recherches cadastrales :

Consultation du cadastre ancien de Saint-Maur (1818 et 1841-1861) en ligne : http://archives.cg94.fr/consultatio...

Consultation du cadastre moderne en ligne : http://www.cadastre.gouv.fr/scpc/re...

 Recherches généalogiques :

Il est vivement conseillé d’adhérer à une association de généalogie. Pour un guide des ressources et des bases de données : http://www.france-genealogie.fr/

Sur la généalogie en Val-de-Marne : http://www.francegenweb.org/ sitesd... Voir le site remarquable du Cercle généalogique de Maisons-Alfort : http://cgma.wordpress.com/category/...

Consultation en ligne des registres paroissiaux et d’état-civil du Val-de-Marne (1620-1942 pour Saint-Maur) : http://archives.cg94.fr/consultatio...

Pour débuter : http://geneafrance.org/ et http://geneapass.org/.

 Paroisse Saint-Nicolas du vieux Saint-Maur :

Pour exemple de la multiplicité des fonds, voici quelques indications sur les principaux fonds d’archives relatifs à la paroisse Saint-Nicolas (voir le répertoire numérique de la sous-série 9J aux Archives du Val-de-Marne pour une première approche) :

  • Archives nationales : H5 3825-3826 (fabrique, 1669-1793) ; S 3570-3571 (titres, 1502-1793) ; T 1629 (inventaires de la fabrique, 1794-1834).
  • Archives de Paris : DV 42 (comptes de fabrique, 1880-1906) et DO3.201 (entretien de l’église, 1810-1931).
  • Archives de l’archevêché de Paris (XVIIIe-XIXe siècle, dont l’inventaire des titres de la paroisse en 1769).
  • Archives du Val-de-Marne : 9J (archives de la fabrique retrouvées en 1983 par la Société d’histoire et d’archéologie, 1577-1957).
  • Archives municipales de Saint-Maur : 2M1 (travaux, 1827-1977).
  • Médiathèque de l’Architecture et du Patrimoine, dossiers de travaux des Monuments historiques : 0081/094/0010 (1930-1979) et 1999/008/0140 (1985-1988).
  • sans oublier les expertises des XVIIe et XVIIIe siècles, retrouvées par P. Gillon aux Archives de l’Assistance publique de Paris (cf. Clio 94, n° 8, 1990, p. 5-11).

Dossier établi par P. Gillon.